Histoire des jardins

Vous trouverez les types de jardins qui représentent le monde du paysage à travers les époques, la culture des pays, des personnes, des tendances et innovations à travers le monde et qui aujourd’hui est une source d’inspiration pour notre métier.

Un jardin Feng Shui est un jardin découpé et aménagé en différentes zones. Chacune d’entre elles représente un univers, un domaine de la vie à travers des formes, des objets et des couleurs.

Un parc naturel est un territoire dont l’aménagement est prévu à long terme, notamment l’utilisation des sols et les changements dans leur affectation…

Un cimetière paysager, cimetière jardin ou cimetière végétalisé est un type de cimetière où l’occupation végétale est plus importante que l’occupation minérale.

Une roseraie est un jardin, ou souvent une partie d’un jardin plus important, dans lequel sont plantés principalement des rosiers. Pour certains auteurs, il

Le jardin sur toit, ou toiture végétalisée, est un ensemble végétal qui repose sur une toiture, plate dans la plupart des cas. Il a plusieurs fonctions importantes. Le jardin va rester très longtemps en fonction, il faut donc bien le choisir.

Le jardin aquatique se conçoit comme une partie d’un jardin comprenant d’autres espaces de compositions différentes, ou bien comme l’animation principale des lieux.

Espace nature parfaitement adapté au milieu urbain, le jardin suspendu appelé aussi jardin vertical est une technique horticole qui permet de végétaliser balcon, terrasse, toit plat, façade.

Le besoin de prendre en considération la nature et les bienfaits qu’elle nous apporte influence directement la création de jardin et les pratiques d’entretien. Bannissant l’emploi des anciens produits de traitement ou de fertilisation fabriqués avec des substances chimiques, le jardin écologique est en accord avec l’envie de tout un chacun de vivre dans un environnement plus sain.

Les jardins en restanques font partie du patrimoine provençal. Les restanques sont des constructions faites de pierres sèches qui étaient récupérées auparavant autour du terrain. Elles façonnent des terrains pentus en terrasses grâce à des murs plus ou moins hauts permettant de retenir la terre.