Les types de jardin

Le jardin méditerranéen jouit d’un climat doux toute l’année, ce qui lui permet d’accueillir une belle flore de sol sec. Quand on pense au jardin méditerranéen, on a l’image d’un jardin en pente, avec des massifs retenus par des restanques

De larges feuillages, des fleurs exubérantes, le jardin exotique est réellement dépaysant. Il évoque aussi bien les forêts tropicales que les déserts arides qui recèlent de curiosités végétales. Si la plupart de ces plantes ne poussent pas sous nos latitudes,

Le jardin japonais tend à réaliser un paysage naturel en miniature. Entre minéral et végétal, ce type de jardin est très soigné, réglé au millimètre. L’avantage du jardin japonais, c’est qu’il convient tout à fait à de petits extérieurs.

La plupart du temps, les allées sont sinueuses et les massifs ne laissent pas entrevoir l’entièreté du jardin, pour le faire paraître plus grand. Le jardin japonais met en lumière les formes organiques de la nature. Par exemple, les pas japonais ont des contours irréguliers, contrairement à ceux des jardins modernes, bien souvent rectangulaires.

On l’oppose couramment au jardin à la française car il met plutôt en avant le côté sauvage de la nature. Pourtant, il est tout aussi étudié et entretenu ! L’idée est de se croire au cœur d’un paysage naturel, pittoresque et romantique. Pour cela, les lignes courbes sont à l’honneur !

Grandiose, théâtral, géométrique, le jardin à la française met en avant la capacité de l’homme à maîtriser la nature. Il est composé de parterres de broderies, de grands bassins, d’arbres en alignement, de végétaux taillés en topiaires, de larges allées et de pelouses bien tondues.

Les jardins modernes arborent un style épuré et géométrique. Considéré comme un véritable lieu de vie, le jardin moderne se découpe en plusieurs espaces fonctionnels, un peu comme l’intérieur d’une maison. La plupart du temps, il est doté d’une grande terrasse au pied de l’habitation.