Découvrez

Nos actualités

Le jardin italien

Apparus à la Renaissance, les jardins à l’italienne ont depuis fait leurs preuves pour être exportés dans de nombreux pays. Ils mêlent harmonieusement eau, éléments de décorations et plantes, pour un résultat idyllique. Ils inspirent encore de nos jours les paysagistes, même les plus modernes. Il est tout à fait possible d’en créer un chez soi, et nous allons voir comment.

Les jardins à l’italienne font leur apparition dans la région de Florence au début de la Renaissance. C’est le commencement d’une nouvelle période où les esprits s’ouvrent et où l’art prend une place importante. À cette époque, l’homme se voit au centre de l’univers : le développement intellectuel des sciences, de la philosophie et de la littérature revient au-devant de la scène. Ainsi, les mécènes très riches entretiennent les artistes, les philosophes, mais aussi les jardiniers !

Clos et cerclés par des murs, les jardins médiévaux ne convenaient plus à la mentalité croissante de l’époque. Les jardiniers ont donc choisi de faire tomber les protections pour laisser apparaître la nature qui les entourait.

Les jardins à l’italienne reprennent l’essence des jardins de la Rome antique avec des mises en perspective et des calculs géométriques. Ces jardins sont devenus des lieux où il fait bon flâner, aussi importants que les maisons.

Bon à savoir : les jardins à l’italienne ont directement inspiré les jardins à la française, comme peuvent en témoigner les jardins de Versailles ou ceux de Vaux-le-Vicomte créés par le célèbre jardinier Le Nôtre.

La particularités du jardin à l’italienne

Le style de ce type de jardin est assez reconnaissable par les caractéristiques suivantes :

  • La présence de l’eau est essentielle, dans des bassins ou dans des fontaines, car elle possède une place particulière. Elle peut être également amenée sous forme de jeux d’eau et de cascades.

  • Les statues ou les sculptures sont importantes et souvent mises aux intersections des chemins et des allées pour appuyer la sensation de symétrie.

  • Les végétaux qui sont placés de manière rigoureuse pour dessiner des parterres géométriques.

  • Le jardin doit être légèrement en pente pour pouvoir d’un regard embrasser la plus grande partie de celui-ci, donner une impression de grandeur et continuer de jouer sur les perspectives. Il n’était pas rare qu’il soit fait en terrasse.

  • Les allées servent à créer des axes continuant de jouer sur la géométrie.

Le jardin à l’italienne servait de théâtre, aussi devait-il être parfaitement agencé et symétrique. Il était créé pour aller avec le paysage en arrière-plan, les plantes étaient toujours très bien entretenues et rien ne devait dépasser. Il était fait pour impressionner et donner l’impression du contrôle sur la nature.

Images de référence
Noter ce jardin
5/5

Laisser un commentaire