Découvrez

Nos actualités

Le jardin roseraie

Une roseraie est un jardin, ou souvent une partie d’un jardin plus important, dans lequel sont plantés principalement des rosiers. Pour certains auteurs, il convient de distinguer la « roseraie », en tant que collection botanique, du « jardin de roses », à vocation ornementale.

La roseraie peut avoir plusieurs fonctions, qui peuvent parfois être confondues :

  • jardin d’agrément dont la rose constitue l’élément principal sinon unique de décoration végétale, jardin qui peut être privé ou public ;
  • jardin conservatoire dans lequel sont conservées des espèces ou variétés de rosiers présentant un intérêt historique, botanique ou culturel ; ce sont en fait des jardins botaniques spécialisés ;
  • jardin d’exposition, notamment pour l’organisation de concours de roses, comme le concours international de roses nouvelles.
  • pépinières de rosiériste, présentant les cultivars commercialisés.

Sur le plan du style, ce jardin peut se présenter sous plusieurs formes : roseraie classique « à la française », roseraie jardinée, dans laquelle les rosiers sont associés à d’autres plantes, et roseraie parc « à l’anglaise ».

  • La toute première roseraie française connue est celle du roi Childebert.
  • La première roseraie conservatoire fut créée par Joséphine de Beauharnais dans le parc de la Malmaison au début du XIXe siècle.
  • La roseraie du Jardin des plantes de Lyon a été créée en 1805 grâce à un don de sa collection par Joséphine de Beauharnais. Ces dons sont à l’origine de l’essor des rosiéristes de Lyon.
  • La roseraie de l’Haÿ à L’Haÿ-les-Roses, qui est le prototype des roseraies classiques, a été créée en 1899 par Jules Gravereaux et ensuite renommée Roseraie du Val-de-Marne. Ce fut le premier jardin entièrement consacré à la reine des fleurs, la première roseraie moderne.
  • L’Europa-Rosarium situé à Sangerhausen dans le Land de Saxe-Anhalt (Allemagne), créée en 1903, est la plus grande roseraie du monde par l’importance de ses collections : cette roseraie compte 60 000 rosiers pour plus de 8 000 formes différentes.
 

Les grandes roseraies de collection ont souvent été créées à l’initiative privée d’amateurs passionnés de roses. Mais l’entretien d’une roseraie demande des investissements importants et de nos jours leur gestion est le plus souvent assurée par des collectivités publiques, comme la roseraie du jardin botanique royal de Madrid. Ainsi en France, la roseraie de L’Haÿ est devenue la propriété du département de la Seine en 1936 (actuellement gérée par le département du Val-de-Marne).

Images de référence
Noter ce jardin
5/5

Laisser un commentaire