Découvrez

Nos actualités

Le jardin zen

D’inspiration japonaise, le jardin zen est la solution idéale pour retrouver paix, sérénité et apaisement sans bouger de chez soi. L’équilibre des éléments est le précepte fondamental à l’organisation d’un jardin zen.

Au Japon, les jardins zen font partie intégrante de l’art de vivre et s’associent à la méditation et à la contemplation. C’est par ailleurs pour cette raison que l’on assiste à une recrudescence de déco zen, inspiré fortement de l’Asie, chez les Européens.

L’art de jardiner est aussi un élément propre à la culture et à la philosophie japonaises et sa tradition remonte à des temps très anciens.

Dans un jardin zen, l’accent est mis sur la nature ainsi que sur la végétation. Son organisation se doit d’être particulièrement méticuleuse. Il convient donc de l’entretenir très régulièrement et de faire attention à chaque détail.

Un jardin zen s’articule autour de cinq grandes caractéristiques :

  • La végétation : plus épuré que le jardin japonais, le jardin zen est essentiellement constitué de pierres moussues et quelques fois d’arbustes.
  • Les couleurs : l’essentiel est de retrouver une épuration quasi complète de l’environnement, c’est pourquoi on privilégiera les couleurs noirs, blanc et vert.
  • Le sable : il constitue un élément principal du jardin zen. À défaut, on peut également utiliser du gravier ratissé.
  • Les rochers : destinés à compenser le « vide » représenté par le sable. Ainsi, leur disposition répond à des codes bien définis dans l’art du jardinage japonais.
  • L’eau : enfin, la présence de l’eau est indispensable dans un jardin zen. C’est un élément indissociable de la méditation, pensez donc à installer quelques fontaines.

Dans les jardins zen, les fleurs sont assez rares. Évitez donc d’en surcharger le jardin. On peut toutefois en ajouter avec parcimonie (quelques fleurs de lotus dans l’eau de la fontaine par exemple).

Le jardin feng shui

Originaire de Chine, le Feng shui est un art de vivre qui se démocratise sous nos latitudes.

Si le principe du feng shui est de plus en plus appliqué à l’habitat, on l’adopte également en extérieur. Voici un petit guide des principales caractéristiques d’un jardin feng shui.

Jardin feng shui : qu’est-ce que c’est ?

Suivre les directives feng shui, c’est se donner les moyens d’aménager un espace accueillant, propice au bien-être physique, favorable au bien-être mental et qui participe au bon équilibre physique mais aussi psychologique.

Le jardin feng shui est donc un lieu de bonheur où circule librement l’énergie vitale : le Chi né de la fusion de deux forces qui s’opposent : le yin (noir) et le yang (blanc) :

  • Tout est donc une juste question d’équilibre qu’il s’agisse d’ombre et de lumière, de sécheresse et d’eau, de froid et de chaleur, de force et de douceur, de minéral et de végétal, de négatif et de positif.
  • Un jardin feng shui implique la présence en des zones bien précises des cinq éléments suivants : la terre, l’eau, le feu, le métal, le bois.

Jardin feng shui : les caractéristiques incontournables

Un jardin feng shui est un espace nature extrêmement singulier. Il doit répondre à certains principes, à savoir :

  • Être composé de neuf zones délimitées par trois colonnes et trois lignes qui forment un carré appelé le carré Lo Shu. Ces zones sont pour huit d’entre elles, une représentation d’un univers à part entière ou plus exactement un domaine de la vie, la neuvième zone, centre du Lo Shu nommé Tai Chi, symbolise le potentiel vital.
  • Rester en harmonie avec la nature, et donner l’impression de ne pas avoir été créé par la main de l’homme. Le meilleur exemple étant un petit chemin sineux entre les plantations ou les éléments de décor, plutôt qu’une allée bétonnée et rectiligne sans âme.
  • Être le plus zen possible.
  • Ne jamais être surchargé en quelques points que ce soit afin de ne pas arrêter la circulation des énergies.
  • Donner la préférence au mouvement, à la vie, plutôt que créer un univers statique. C’est la raison pour laquelle il est indispensable d’opter par exemple pour des végétaux qui vont attirer oiseaux, libellules, papillons et autres, un point d’eau animé d’une petite cascade, un éclairage judicieusement placé et tamisé comme des appliques, des bougies, des spots, des lampadaires avec variateurs de lumière.
  • Mettre en avant la symbolique comme le fait d’utiliser de grandes poteries plutôt que de petites jardinières : les pots de grande taille étant en Chine porteurs de richesse et de chance.

Comment établir le plan d’un jardin feng shui ?

Si vous souhaitez vous lancer dans la création d’un jardin feng shui, n’hésitez pas à croquer un plan. Sachez que les points cardinaux représentent des zones bien précises avec des éléments dominants tout comme la zone centrale (Tai Chi).

Prenez donc soin de reporter sur votre croquis ces zones capitales et leurs particularités de la façon suivante.

Le Tai chi : cette zone centrale qui doit rester assez dépouillée :

  • Elle symbolise l’équilibre, l’unité et l’harmonie et doit être de couleur jaune.
  • L’élément associé est la terre, c’est le point relais entre toutes les zones du jardin feng shui.

Le Nord : il symbolise l’hiver et sa couleur est le bleu :

  • L’élément dominant est l’eau.
  • On peut y intégrer des végétaux et des minéraux en conservant un équilibre entre les deux et opter pour les formes de préférence sinueuses.

Cette zone sera précisément départagée puisque l’on doit tenir compte :

  • du Nord-ouest (zone de l’amitié et du soutien, élément dominant : métal ; couleurs argent, gris mat, blanc) ;
  • du Nord-est (zone du savoir et de la sagesse, couleurs ocre à jaune, formes carrées, lieu de recueillement, de méditation et de repos).

Le Sud : il symbolise l’été :

  • Sa couleur est le rouge et son élément dominant, le feu.
  • Il doit être de forme triangulaire.
  • On peut y intégrer des végétaux aux tonalités chaleureuses. C’est également dans cette zone sud du jardin feng shui que l’on prendra le repas et que l’on installera barbecue et plancha, des lampadaires à luminosité variable.

Il faut aussi savoir que :

  • Le sud-est symbolise le printemps. C’est la zone de la prospérité, marquée par le violet, le bois, un cours d’eau ou un bassin avec cascade.
  • Le sud-ouest est propice à un camaïeux de jaune à ocre ponctué de rose. Cette zone de forme carrée a pour élément dominant la terre. On peut y installer du mobilier de jardin pour le repos. Chaque objet de décoration doit toujours être en deux exemplaires afin de conserver la notion de parité car le sud-ouest symbolise le couple.

L’Ouest symbolise la pureté, la créativité, les enfants, la famille :

  • Il doit être de couleur blanc, son élément dominant est le métal et il est en forme de cercle.
  • C’est la zone du jardin feng shui où l’on peut placer un petit mobilier d’extérieur à volutes, des rochers tout en rondeurs, des végétaux à fleurs multicolores mais également à fleurs blanches, des plantes à feuillage décoratif.

L’Est symbolise le printemps mais aussi la santé :

  • Il est de couleur verte.
  • Son élément dominant est le bois.
  • Sa forme est le rectangle.
  • La culture de plantes médicinales s’impose dans cette zone Est du jardin feng shui et c’est également la place de choix pour une terrasse ombragée de végétaux de grande taille comme le bambou et le laurier par exemple.
Noter ce jardin
5/5

Laisser un commentaire